Éclairer la ville

La municipalité investit dans les ampoules LED pour éclairer la ville

Source : https://www.ladepeche.fr/article

Tous les points lumineux de la ville seront changés afin d’être remplacés par des ampoules LED (lampe électrique à diode électroluminescente). D’une durée de vie plus longue que les traditionnelles ampoules et nécessitant une consommation moins importante, elles sont la solution idéale pour permettre à la municipalité de poursuivre son engagement dans le développement durable. Ainsi, «dès que des chantiers ou des travaux divers sont programmés, nous intervenons également pour remplacer l’éclairage» explique Clifford Horner, le responsable de l’éclairage public.

Cette transition, amorcée il y a déjà 5 ans par les services techniques castrais, se poursuit donc d’années en année. «Tous les ans, nous remplaçons 400 points lumineux, à mercure ou à sodium, sur les 10 000 points que compte la ville» explique Marc Terrazzoni, chef du service Qualité des espaces publics. «10 054 exactement» précise Clifford Horner. Plus résistantes donc, et moins gourmandes en énergie, les LED ont aussi un autre atout. «Elles éclairent plus» détaille ce dernier. «La seule différence, c’est la température de la lumière. Avant l’éclairage était plus chaud, plus jaune. Avec les nouvelles ampoules, on a un éclairage plus froid, plus blanc. Mais on y voit beaucoup mieux.»

Des ampoules ajustables et pilotables à distance

En 5 ans, un cinquième de la ville a été équipé par les nouveaux systèmes, soit 2 000 points lumineux. «Nous avons commencé par les sources les plus énergivores. Par exemple, certaines ampoules de 150 ou 250 watts ont été remplacées par des LED de 74 W» se souvient Clifford Horner. Pourtant, pour l’heure, l’incidence sur la facture d’électricité de la ville ne se fait pas trop ressentir. «On commence à voir une petite inflexion sur la consommation énergétique mais l’incidence sur la facture n’est pas évidente» concède le chef de service Marc Terrazzoni, «car le coût de l’électricité augmente tous les ans» justifie-t-il. «Si nous n’avions pas fait ces changements, la facture aurait augmenté». À noter également que l’éclairage public correspond à

la moitié de la facture d’électricité de la ville. «Il est donc important que l’on essaye de réduire son impact» conclut le chef de service.

Autre nouveauté que permettent les LED, le pilotage de la puissance. «On peut réduire, ou au contraire, en cas d’accident sur un axe routier, augmenter la puissance d’une LED» confie l’employé municipal. Une fonction qui était impossible avec les anciens dispositifs. L’avenue Augustin Malroux fait par exemple partie des axes routiers équipés avec ce nouveau système lumineux.

Le chiffre : 10 054

Points lumineux > dans Castres sur le domaine public. Lampadaires, spots ou projecteurs qui servent à éclairer la route ou illuminer des monuments, seront tous, à plus ou moins moyen terme, remplacés par des ampoules à LED. En moyenne, chaque point lumineux est allumé 4 200 heures par an. Prévus pour être fonctionnels 100 000 heures, les nouveaux équipements devraient donc fonctionner pendant plus de 20 ans. Les anciennes lampes à sodium, elles, n’avaient une durée de vie que de 5 à 6 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *